frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil

Présentation de la FCDE

Statuts de la

FCDE

La Charte de

la FCDE

Liens

utiles

Associations adhérentes

Pages  adhérents

RECHERCHE sur le site


BLOG

Actualités, débats, propositions 


FORUM TECHNIQUE


1-Code de la route et circulations douces


2-Code de la route et aménageurs


LEGISLATION  déplacements  Loi handicap, PDU, PLD, Loi sur l'air, etc.


Déplacements des piétons valides  et handicapés


Déplacements des cyclistes


Schéma des des Circulations Douces et Charte du CG de l'Essonne


Aménagements et  Voies  Vertes en Essonne


Manifestations et Balades 


1-Espace enfants:

Sécurité, code, jeux, tests

2- pédagogie


     

       retour balades et manifs

 

partagvoirie1.jpg (115967 octets)cliquez

partagvoirie2.jpg (140517 octets)cliquez

Rassemblement pour la sécurité des piétons et cyclistes sur la N7

Le dimanche 15 juin, à l'appel de la FCDE, une trentaine de piétons et cyclistes, usagers ordinaires ou élus, se sont rassemblés pour faire ressortir la situation absurde à laquelle les piétons et cyclistes sont confrontés depuis que la DDE a engagé des travaux importants et coûteux de "sécurisation" de la N7 avec comme objectif essentiel de réduire la vitesse des automobiles. Ces travaux censés apporter la sécurité, mettent les usagers les plus faibles encore plus en danger qu'auparavant.

La DDE a neutralisé une bande centrale de près de 4m50, qu'il aurait été plus judicieux de redistribuer en partie au moins aux piétons et cyclistes comme la loi sur l'air de 1996 le prévoit, et elle a aménagé des tourne-à-gauche à chaque carrefour. On remarquera d'ailleurs que cette largeur est bien supérieure à la largeur nécessaire pour qu'une file d'attente puisse se former en sécurité aux tourne-à-gauche. L'efficacité d'un tourne-à-gauche pour améliorer la fluidité du trafic est à l'évidence fonction de la longueur de l'aménagement et pas de sa largeur, et surtout de l'importance du trafic prévisible s'engageant dans la rue qu'il dessert. 

Le résultat ressenti immédiatement par les cyclistes, essentiellement des cyclistes urbains faisant des déplacements utilitaires, a été que les camions les frôlaient encore de plus près, puisque la voie de droite a été rétrécie.

 Mais l'impact sur les piétons est aussi néfaste. Même avec des feux décalés, les piétons les plus faibles (personnes âgées, enfants, personnes en fauteuil n'ont plus le temps de traverser) aux carrefours non équipés de passages souterrains, ou, plus grave, ne parviennent pas à comprendre quand ils peuvent s'engager sans danger.

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été l'installation d'une glissière de sécurité mordant sur le modeste espace piétonnier restant, défoncé mais utilisé malgré tout. Et cela alors que la FCDE avait engagé une concertation avec les hauts responsables de la DDE qui exécutaient des plans anciens ne prenant pas en compte les nouvelles lois.

Déroulement de la manifestation

Les piétons sont partis dans la canicule explorer les installations litigieuses.

Quant aux  cyclistes, ils ont eu la surprise de découvrir que leur présence (légale) sur la N7 a été ressentie par certains automobilistes comme une provocation: cinq minutes après son départ, le mini-cortège de 15 cyclistes, escorté par la police municipale et tenant bien sa droite, a été bloqué par un premier car de police dans un sens. Cinq minutes plus tard le cortège renforcé par ce car a été à nouveau bloqué par un car de police venant dans l'autre sens et dépendant d'une autre caserne. 

Nous sommes donc rassurés: au moins nous savons que le jour où un cycliste sera renversé à cet endroit, il bénéficiera de secours très rapides.

La conférence de presse-débat s'est déroulée comme prévu. Après la visite sur les lieux des réalisations à problèmes, mais aussi  de celles qui donnent satisfaction (grâce aux modifications apportées par la concertation, au cours de leur  exécution ), un débat très intéressant s'est tenu avec des représentants des municipalités concernées.

  haut de page