frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés, à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

Associations adhérentes

Pages  adhérents

RECHERCHE sur le site

BLOG

Actualités, débats, propositions 

FORUM TECHNIQUE

1-Code de la route et circulations douces

2-Code de la route et aménageurs

LEGISLATION  déplacements  Loi handicap, PDU, PLD, Loi sur l'air, etc.

Déplacements des piétons valides  et handicapés

Déplacements des cyclistes

Schéma des des Circulations Douces et Charte du CG de l'Essonne

Aménagements et  Voies  Vertes en Essonne

Manifestations et Balades 

1-Espace enfants:

Sécurité, code, jeux, tests

2- pédagogie

Archives FCDE

 

DEPLACEMENTS DES PERSONNES HANDICAPEES - PROBLEMES D'ACCESSIBILITE

Ci-dessous les informations et questions en cours sur les problèmes d'accessibilité

voir aussi les articles associés  Seuils zéro, une vigilance nécessaire,   non aux appuis ischiatiques alibis    et  Notes anatomo-physiologiques sur les appuis ischiatiques  dans la rubrique Actualités, débats, propositions  


La loi du 19 mai 2009 du Code des Collectivités territoriales

Des mois, et même des années perdues à savoir qui devait faire le diagnostic d'accessibilité à la voirie des communes qui avaient conservé la compétence voirie. La loi du 19 mai du Code des collectivités territoriales a enfin clarifié les choses.

 

2 Mobilisation citoyenne pour l'accessibilité à Mennecy

Les municipalités qui ont gardé la compétence voirie doivent faire l'état des lieux de l'accessibilité à la voirie et aux espaces publics sans plus attendre. Leurs services techniques devront faire un diagnostic et élaborer un Plan de mise en accessibilité à intégrer dans le plan général communautaire.

http://j.souttre.free.fr/tech_guide/technique_guide.html

Une vidéo sympathique à diffuser sans restriction, offerte par Joël Olekhnovitch et le réalisateur  J. Souttre pour permettre aux voyants de guider sans difficulté des aveugles et personnes souffrant de grandes déficiences visuelles.

Apprenez par quelques gestes simples à aider un aveugle à traverser une rue, à embarquer ou débarquer d'un bus, du métro ou d'un train. Apprenez comment l'amener vers un siège, comment le guider vers des escaliers, comment lui permettre d'éviter un obstacle. Bref, apprenez comment le guider en toute sécurité dans ses déplacements.

 

Cliquez pour ouvrir la page d'accès aux documents présentés au  Colloque "Une voirie accessible à tous" organisé par la FCDE en collaboration avec l'APF

Sous le patronage de Mme Michèle Tilmont, Déléguée ministérielle à l'accessibilité, un colloque intitulé "Une voirie accessible à tous - L’application de la loi de février 2005" s'est tenu le 12 décembre 2008 à Evry. Il a été organisé par la FCDE en collaboration avec l'APF et a rassemblé plus de cent participants, pour la plupart , élus et techniciens de l'Essonne.  

Les deux thèmes principaux qui ont été traités concernaient 

- l'urgence pour les communes et communautés de préparer le PAVE (Plan d'accessibilité à la voirie et aux espaces publics) pour le 23 décembre 2009.

- les nouveaux outils réglementaires et techniques permettant d'assurer l'accessibilité à la voirie aux personnes souffrant de tous les types de handicaps. 

DOSSIER  FCDE-APF ACCESSIBILITE VOIRIE LISSES

Espérons que des améliorations à la sécurité des personnes handicapées seront apportées à ces aménagements coûteux qui ne respectent pas les prescriptions de la loi handicap. Le tout-bus serait-il le faux nez du tout-voiture d'hier?

Accessibilité à la voirie et l'insertion sociale des personnes handicapées

Les associations et personnes privées concernées par le handicap peuvent et doivent s'investir dans les commissions prévues par la Loi du 11 février 2005

Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des  personnes handicapées

Une loi essentielle qui dans ses applications à l'accessibilité à la voirie améliorera les conditions de déplacements (confort et sécurité) pour tous les piétons, valides ou pas. 

1 - Décrets accessibilité à la voirie

2 - Accessibilité aux transports

Les décrets d'application donnent quelques précisions supplémentaires par rapport au document Une voirie pour tous (Une  voirie pour tous). Par exemple, il est précisé que des cheminements doivent être définis dans des rues ou zones pavées. Il était temps de fournir aux associations un outil juridique face aux attitudes passéistes d'édiles et de responsables des Bâtiments de France, qui confondent "préservation du patrimoine" avec conservatisme outrancier.  

Seuil zéro : une vigilance nécessaire

Trop d'aménageurs ne se donnent pas le seuil zéro comme base pour les passages piétonniers. 

Rappel: l'action Téléthon 2005 prête-moi ton fauteuil à Mennecy 

Une action exemplaire en deux temps, le vendredi 2 décembre, Prête-moi ton fauteuil pour une balade exploratoire en fauteuil roulant dans les rues de la ville destinée aux élus et services techniques, le samedi 3, Action Prête-moi ton fauteuil  au gymnase pour les jeunes sportifs et leurs parents.

Une  voirie pour tous 

doc CERTU (2000) et Voirie accessible (2008)

doc CERTU : Les personnes à mobilité réduite (PMR)

Cliquez sur le lien pour ouvrir la page présentant ces documents et lire la page du Ministère de l'équipement que nous avons recopiée en HTML.  Vérifiez les normes techniques de voirie visant à  faciliter les déplacements des PMR (personnes à mobilité réduite). 


Déplacements  des personnes à mobilité réduite, ou en fauteuil roulant

Les personnes à mobilité réduite ou en fauteuil roulant doivent pouvoir se déplacer en sécurité le long d'itinéraires fléchés sécurisés de circulations douces reliant les lieux de vie. C'est une bonne chose de leur réserver des places de parking à divers endroits, mais leur désir d'autonomie doit aussi être satisfait dans les petits déplacements en ville: la voiture n'est pas la seule solution pour maintenir ou développer une vie sociale. En effet, plus le handicap moteur est lourd, plus les personnes en fauteuil  apprécient le peu d'autonomie qui leur reste : accomplir les petits gestes de la vie courante, par exemple  aller chez le  boulanger, chez le marchand de journaux, à la poste, à la Mairie  devient un défi que beaucoup veulent relever. 

Encore faut-il que les conditions matérielles de ces petits déplacements n'en fassent pas une course d'obstacles : seuils de trottoirs infranchissables, haies débordant sur les trottoirs, voitures en stationnement sauvage, poubelles, panneaux de signalisation anarchiques. 

Dans ce cas, il n'est pas besoin d'aménagements lourds : il suffit d'un peu de bon sens et d'appliquer la loi.

 

haut de page