frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil du site de la FCDE

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

Recherche sur le site: cliquez ici

Mémento

Mémento technique de la FCDE en PDF

Actualités, débats, propositions 

Forum technique, définitions, documentations

1 Le Code de la rue et ses derniers développements 

2 Code de la route et

circulations douces

3 Code de la route et aménageurs

Législation sur les déplacements non motorisés, PDU, PLD

Déplacements des personnes à mobilité réduite et en fauteuil
Déplacements des piétons valides
Album des photos-chocs
Schéma Directeur des itinéraires et Charte des Circulations Douces du CG de l'Essonne  
Projets d'aménagements en Essonne

Voies Vertes en projet et réalisées en Essonne

Manifestations et balades 

Comptes rendus de réunions
Actions des associations locales adhérentes

1-Espace enfants: Sécurité, code, jeux, tests

 

2- pédagogie

Archives FCDE

 

EXEMPLES POSITIFS ET NÉGATIFS D'AMÉNAGEMENTS RÉCENTS

retour sommaire des débats

 

Des exemples de ce qu’ils ne faut plus faire

Rue de Viry à Savigny-sur-Orge (depuis le collège Monge et jusqu’à la côte de Viry-Châtillon) : des voies étroites sans bandes cyclables avec un terre plein central de plus d’1 km.

(Demande de la FCDE : l'espace central ainsi perdu aurait dû être utilisé pour amélioré les espaces de circulation piétonniers et cyclables)

Rue de Châtillon à Juvisy-sur-Orge : une bande cyclable qui se termine sur un trottoir (très étroit, pavé et en pente après le virage) juste en arrivant sur la rue des quais de Seine, étroite et à fort trafic ! (travaux du CG91 en février 2004.

(Demande FCDE: considérant que cet aménagement devra nécessairement être poursuivi, mais que cela peut prendre encore quelques années la FCDE demande que le caractère inachevé apparaissent clairement (logos jaunes) afin de ne pas dévaloriser encore plus la signalisation pour piétons et cyclistes généralement négligée.)

Des exemples de ce qui peut se faire de bien

Pont de Draveil à Ris-Orangis

Des bandes cyclables et des trottoirs suffisamment larges

 

Nombreux exemples à Dijon et d’autres villes; rares dans l’Essonne ( à Palaiseau): une bande centrale différenciée et bordée de « lignes de dissuasion » (lignes discontinues) permettant le dépassement des véhicules lents (vélos).  En Essonne, on trouve au contraire de nombreux exemples avec lignes continues de chaque côté mettant les cyclistes en danger.