RETOUR VERS LA PAGE D'ACCUEIL DE LA FCDE

 

RECHERCHE sur le site


BLOG, Actualités, débats, propositions


FORUM TECHNIQUE


LEGISLATION Code de la route, Loi handicap, PDU, PLD, Loi sur l'air, etc.


Schéma des  Circulations Douces et Charte du CG de l'Essonne


Aménagements et  Voies  Vertes en Essonne


Manifestations et Balades 


Espace enfants: sécurité, tests code, pédagogie


 

 

 Dossier Saint-Pierre du Perray

retour vers projets d'aménagements

Voie verte parallèle à la D947 de St Pierre du Perray à l’Allée royale

Contexte :

- une route pénible : 7 700 véh/jour (en augmentation rapide avec les constructions de Melun-Sénart), étroite, en ligne droite à 90 km/h, sans trottoir pour les piétons

- traversée de futures zones urbanisée de la ville nouvelle de Melun Sénart

- croise l’Allée royale et permet l’accès au « Carré Sénart » depuis l’agglomération de Corbeil-Essonnes

- connectée à l’itinéraire 26 du SDDCD au niveau de St Pierre du Perray


Projet circulations douces présenté par le conseil général à la FCDE le 4 avril 2005

- budget 220 000 €, subventionné à 50 % par le Conseil régional

- réalisation prévue en 2006

- voie mixte piétons-cyclistes de 3 m de large et de 1.3 km de long entre le rond-point à la sortie de St Pierre et l’Allée royale en Seine et Marne, séparé de la route par un fossé et une bande herbée avec buissons de 3 m de large (emprise foncière sur le champ cultivé propriété de la ville nouvelle)

- revêtement en bitume noir (bitume coloré en ocre beaucoup trop cher pour le budget : 30 €/m2 au lieu de 15-20€ pour le bitume ordinaire) ; pas de travaux de terrassement : reprise du sol en place malaxé et cimenté


Remarques de la FCDE :

- projet très utile, répond à une forte demande locale

- principale limite : s’arrête à l’Allée royale alors qu’il faudrait aller au moins jusqu’à Lieusaint (mais c’est du ressort de la Seine-et-Marne …)

- pas d’opposition à utiliser le terme « voie verte » dans ce cas : séparation suffisante de la route, jonction avec une voie verte majeure, et largeur compatible pour la mixité piétons-cyclistes (mais qui pourrait s’avérer insuffisante à long terme avec l’urbanisation prévue de ce secteur et l’augmentation prévisible du nombre de piétons).

- pas de problème à utiliser du bitume ordinaire à cet endroit  : bitume recoloré en ocre plus cher et plus d’impacts environnementaux , à réserver dans certains cas pour assurer une bonne visibilité des continuités et du partage de la voirie.


Problème d’insertion avec le rond-point à revoir : piste cyclable autour du rond-point mal conçue : un anneau cyclable sur le rond-point aurait été préférable mais pas de budget pour refaire cet aménagement de façon correcte 

- ne résout pas le problème de l’entrée dans Saint-Pierre du Perray vers Corbeil : aménagement malheureusement classique des années 90 de chaussée étroite avec terre plein central, très pénible pour les cyclistes : 

visualiser le partage nécessaire de la voire par des pictogrammes au milieu de chaque voie pour éviter que les voitures doublent les cyclistes sans respecter les distances de sécurité.