frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil du site de la FCDE

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

Recherche sur le site: cliquez ici

Mémento

Mémento technique de la FCDE en PDF

Actualités, débats, propositions 

Forum technique, définitions, documentations

1 Le Code de la rue et ses derniers développements 

2 Code de la route et

circulations douces

3 Code de la route et aménageurs

Législation sur les déplacements non motorisés, PDU, PLD

Déplacements des personnes à mobilité réduite et en fauteuil
Déplacements des piétons valides
Album des photos-chocs
Schéma Directeur des itinéraires et Charte des Circulations Douces du CG de l'Essonne  
Projets d'aménagements en Essonne

Voies Vertes en projet et réalisées en Essonne

Manifestations et balades 

Comptes rendus de réunions
Actions des associations locales adhérentes

1-Espace enfants: Sécurité, code, jeux, tests

 

2- pédagogie

Archives FCDE

 

retour Projets d'aménagements en Essonne    

 

Déclaration de Projet du 22 mai 2006 

Infrastructures routières nationales dans le département de l'Essonne.

 Projets routiers en Essonne - La Croix de Villeroy (RN6) - Avancement de l'opération 

Arnault Thery

lundi 22 mai 2006

Déclaration de Projet

Arrêté de Déclaration de Projet

Suite aux enquêtes publiques, l'Arrêté Préfectoral n° 2006-PREF-DRCL/144 portant déclaration de projet de l'opération d'aménagement du carrefour de la Croix de Villeroy, intersection de la RN6 et de la RD33, sur les communes d'ÉTIOLLES, QUINCY-SOUS-SÉNART et TIGERY, et mise en compatibilité des P.O.S.-P.L.U. des communes d'ÉTIOLLES, QUINCY-SOUS-SÉNART et TIGERY, a été signé le 31 mars 2006.

Il est exposé pour une durée d'un mois dans les communes concernées :

ÉTIOLLES, depuis le 20 avril 2006

QUINCY-SOUS-SÉNART, depuis le 21 avril 2006

TIGERY, depuis le 18 avril 2006

 

Ce projet pharaonique pour quoi faire ?

La forêt de Sénart a été classée, ce qui interdit toute emprise qui n'a pas été prévue lors de son classement. La richesse en nappes hydrologiques de son sous-sol  ne permet pas d'y creuser de tunnels. De plus, cette forêt périurbaine bénéficie d’une Charte de territoire.
C'est dans ce contexte, à la suite d'accidents de la circulation et pour éviter des bouchons, que la DDE a élaboré un projet d'aménagement du Carrefour de la Croix de Villeroy. Il prévoit de faire passer la RD33 par-dessus la RN6 par un un pont accompagné de deux ronds-points pour supprimer les feux tricolores. L'objectif à long terme semble être de fluidifier la circulation sur la RN6,  comme alternative de dégagement de Paris et de sa proche banlieue par  la Francilienne (N104) et vers l'A5.

Un certain nombre d'associations concernées par ces travaux en forêt de Sénart, se sont constituées en Collectif. Les associations écologistes et d'usagers, notamment la FCDE, se sont mobilisées pour inscrire dans l'enquête publique, que l'accélération et l'augmentation du trafic rendraient la traversée des axes routiers dangereuse pour les promeneurs, piétons, cyclistes ou cavaliers, et pour la faune sauvage.
Le commissaire-enquêteur a tenu compte de cette observation et émis une réserve demandant à la DDE, de mener une réflexion sur ce sujet avec tous les partenaires y compris les associations, dont la FCDE, pour trouver une manière de relier les 4 secteurs de la forêt en toute sécurité.

Pour la FCDE, ce projet pharaonique, de type échangeur autoroutier, est en totale contradiction avec les orientations de la loi sur l'air de 1996. Il est aberrant de vouloir rassembler en un seul lieu même en les séparant sur le pont lui-même, tous les types de circulations, à pied, à cheval, à vélo, en automobile, avec tous les risques d'accidents et de conflits que cela entraînera sur l'aménagement lui-même mais surtout dans ses accès. Il y a à l'évidence incompatibilité entre, d'un côté, l'objectif de favoriser la vitesse et la fluidité de la circulation automobile, et de l'autre, le désir de 3 millions d'usagers par an de pouvoir se promener en sécurité dans un espace naturel protégé. La FCDE s'appuie donc sur la réserve émise par le Commissaire-enquêteur pour demander la création de passerelles tranquilles éloignées du carrefour et dans l'axe des allées forestières.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour vous informer sur l'évolution de ce projet.

 

L'enquête publique sur la CROIX DE VILLEROY

Situation au 24 juin 2005  : Extraits du courrier adressé le 24 juin par Gérard Herbuveaux, Président du Collectif associatif "Sénart, Forêt du Troisième Millénaire" aux associations ayant participé à l'enquête publique 

Courrier à la DDE du 3 décembre 2005 

 

haut de page