frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil du site de la FCDE

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

Recherche sur le site: cliquez ici

Mémento

Mémento technique de la FCDE en PDF

Actualités, débats, propositions 

Forum technique, définitions, documentations

1 Le Code de la rue et ses derniers développements 

2 Code de la route et

circulations douces

3 Code de la route et aménageurs

Législation sur les déplacements non motorisés, PDU, PLD

Déplacements des personnes à mobilité réduite et en fauteuil
Déplacements des piétons valides
Album des photos-chocs
Schéma Directeur des itinéraires et Charte des Circulations Douces du CG de l'Essonne  
Projets d'aménagements en Essonne

Voies Vertes en projet et réalisées en Essonne

Manifestations et balades 

Comptes rendus de réunions
Actions des associations locales adhérentes

1-Espace enfants: Sécurité, code, jeux, tests

 

2- pédagogie

Archives FCDE

 

retour infos ADEMUB

Compte rendu de la réunion tenue en mairie le 29 novembre 2005 sur les aménagements de la voirie à Brétigny

Présents : pour la Mairie : Mmes Chaumier et Revêchon, et  pour l’ADEMUB : MM Claude Romec, président, et Edmond Letellier

Avertissement : L’exposé détaillé des divers points abordés lors de la présente réunion figure dans la note intitulée « Réflexions et propositions sur les aménagements de voirie à Brétigny », travaux de la commission ad hoc de l’ADEMUB du 14 novembre 2005. Le résumé de la réunion citée en titre ne sera donc, pour l’essentiel, qu’un relevé des décisions envisagées à cette occasion par les représentantes de la mairie.

---------------------

En préalable à la discussion, C. Romec fournit à nos interlocutrices une note relative à la définition et au droit applicable à la voirie communale, en référence à la coupure, par la mairie, du Sentier des Jardins, qui apparaît comme illégale ou non réglementaire. En ce qui concerne le PLD, il lit un extrait du rapport du commissaire enquêteur dans lequel il est écrit que les trottoirs doivent être réservés aux piétons et la voirie partagée entre les véhicules automobiles et les cycles.

Ruelle du Chemin de fer

Les éclairages seront protégés par des grilles et du verre sécurisé.

Rue du Marché couvert

-la mise en zone 30 apparaît difficile,

-les travaux étant terminés, il n’est pas possible de revenir sur le niveau des seuils,

-le haut de la rue sera repris avec la réfection de la rue de la Mairie,

-l’actuel trajet des bus devrait être maintenu, le stop étant dans ce cas changé de place.

Chemin des Pâtures

-le muret a été installé pour empêcher le stationnement des véhicules automobiles,

-la largeur du trottoir (1,80m) est supérieure à la normalité,

-une surélévation de la chaussée sera installée au droit de la rue de l’Orge,

-l’abaissement des seuils est difficile, puisque les travaux sont déjà réalisés,

-la limitation de vitesse indiquée est correcte ; son respect relève de la police,

-une ligne T3 peut être envisageable sur certaines parties de la rue en ligne droite

-l’élargissement de la rue aurait supposé des expropriations avec toutes les difficultés inhérentes.

Chemin des Chesneaux

-l’enfouissement des réseaux aurait nécessité des expropriations et reporté les travaux à très long terme. Le projet de le faire est toutefois conservé pour l’avenir. Déjà certains propriétaires en sont d’accord,

-l’installation de panneaux pour indiquer les passages piétons ne s’impose pas dès l’instant où ceux-ci ont la priorité pour traverser,

-les traversées des piétons ont été ramenées à 2.

Rue des Halliers

-les trottoirs seront asphaltés ; leur largeur sera au maximum des possibilités offertes,

-le parking relève de RFF ; une grave peut être envisagée avec l’accord de cette entreprise,

-une ligne T3 sera peinte sur la chaussée,

-le passage piétons au carrefour Jules Marquis fera l’objet d’un nouvel examen, sachant que la préférence de l’ADEMUB va à son installation dans le prolongement des trottoirs,

-la construction d’un déshuileur-débourbeur représente une trop grosse opération financière.

*Information : Pendant la période Noël/Jour de l’An, la rue des Halliers sera rouverte à la circulation.

Rue Branly

-une bande cyclable sur la chaussée impliquerait le dévoiement de tous les réseaux et ne laisserait que 5,40m de passage pour les véhicules motorisés, ce qui est insuffisant pour le croisement des autobus,

-la largeur de trottoir étant, en présence de stationnements, insuffisante pour recevoir de manière confortable et sécurisée vélos et piétons, la solution retenue est la mixité vélos/voitures sur une chaussée de 6m de large avec pictogrammes cyclistes et panneau « partageons la chaussée »,

-un anneau cyclable de 1,50m environ sera installé sur le giratoire Rozanoff ainsi que sur tout autre, si faisable, pour répondre à la demande de l’ADEMUB.

Pont d’Essonville

-la vitesse sera limitée à 30km/h sur le pont avec une mixité voitures/cycles,

-une réunion publique sur ce sujet aura lieu le 6.12.05 à 20h30 à Maison Neuve.

Rue Saint-Pierre

-la mairie maintient son essai d’alternance

-une nouvelle disposition du panneau au bas de la rue sera étudiée pour pallier le problème de visibilité,

-rue du Guet-Saint-Pierre, la vitesse sera limitée à 30km/h selon des modalités à étudier, avec la pose de coussins berlinois.

Rue Boyau

-le sens unique semble devoir être retenu ainsi que la limitation de vitesse à 30km/h,

-la voie nouvelle, débouchant sur cette voie, devrait être terminée fin 2006.

Rue de la Mairie

-la partie située entre la rue des Halliers et la rue du Marché couvert resterait inchangée par rapport au projet initial, malgré les propositions de l’ADEMUB, sauf, peut-être, en ce qui concerne la bande cyclable, qui serait supprimée, car probablement de largeur insuffisante,

-dans la seconde partie de la rue, le stationnement quasi indispensable pour les riverains amènera à l’autoriser en accotements de 40 et 60 cm,

-le trottoir mesurera 1,40m.

------------------

Hors sujet, l’ADEMUB signale deux imperfections importantes dans la chaussée de l’Avenue Lucien Clause, et demande que la signalisation en haut de la rue du Parc soit améliorée.

C. Romec souhaite en outre qu’une réflexion soit engagée sur le schéma communautaire des itinéraires cyclables.

--------------------

La prochaine réunion est prévue le 17 janvier 2006 à 9h au lieu habituel.