FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil du site de la FCDE

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

Recherche sur le site: cliquez ici

Mémento technique de la FCDE en PDF

Actualités, débats, propositions 

Forum technique, définitions, documentations

1 Le Code de la rue et ses derniers développements 

2 Code de la route et

circulations douces

3 Code de la route et aménageurs

Législation sur les déplacements non motorisés, PDU, PLD

Déplacements des personnes à mobilité réduite et en fauteuil
Déplacements des piétons valides
Album des photos-chocs
Le Schéma Directeur Départemental des Circulations Douces du Conseil Général  
Projets d'aménagements en Essonne

Voies Vertes en projet et réalisées en Essonne

Manifestations et balades 

Comptes rendus de réunions
Actions des associations locales adhérentes

1-Espace enfants: Sécurité, code, jeux, tests

 

2- pédagogie

Archives FCDE

 

CONVERGENCE 2008

 

La vallée de l'Orge

Organisée par le MDB, avec la participation active pour l'Essonne de la FCDE, la 1ère Convergence officielle  s'est déroulée avec succès le 8 juin 2008. En 2007, la FCDE avait participé à la répétition générale qui avait rassemblé 250 participants. Cette année environ 2500 cyclistes venus de la banlieue se sont retrouvés à Paris dans la bonne humeur. 

 

Au départ de 50 villes de la banlieue parisienne, les participants  se sont rejoints pour arriver en cortège à Paris et aller pique-niquer sur la pelouse du jardin de l'Observatoire. 

Les itinéraires passaient près de gares afin de permettre à ceux qui le souhaitaient de rejoindre ou quitter n'importe où les groupes qui grossissaient au fur et à mesure. 

L'objectif était, outre le plaisir de faire une balade à vélo en famille ou entre amis, de faire découvrir aux participants et faire connaître aux élus des villes et villages traversés les possibilités de création de voies vertes ou d'itinéraires sécurisés permettant des liaisons commodes entre Paris et sa banlieue alternatives à la voiture.

Certains élus ont pu comprendre, par exemple, l'utilité de doubles sens cyclables, petite mesure qu'ils hésitent à prendre et qui pourtant débloquerait des situations rendant l'usage du vélo difficile, créées par des sens interdits installés pour lutter contre l'invasion automobile. 

Les cyclistes peu expérimentés ont pu constater qu'ils pourraient disposer d'itinéraires sûrs et confortables à peu de frais.

La carte des itinéraires proposés. 

cliquez sur la carte  pour la voir agrandie

 

 

 

 

La FCDE pilotait 3 itinéraires de la Banlieue sud

1- Vallée de l'Orge, depuis St Germain-lès-Arpajon 

2 - Vallée de Seine, depuis Corbeil

3 - Vallée de l'Yerres depuis Brunoy

Les trois groupes se sont rejoints à Villeneuve-le-Roi

 

 

Récit et photos Val de Seine

Cliquez pour voir les photos agrandies

Récit et photos Val d'Orge

Cliquez pour voir les photos agrandies 

Vous pouvez aussi voir les photos et le récit ci-dessous au format PDF en CLIQUANT ICI

 

DÉPART 8h30 de l'Hôtel de Ville de Corbeil

4 cyclistes au rendez-vous

DÉPART 8h de Saint-Germain-lès-Arpajon

4 cyclistes au rendez-vous

1er arrêt à Evry. Le groupe grossit.

Pour comparer, voyez ci-dessous la photo prise au même endroit  près de l'Écluse d'Evry, point de départ de la branche Val de Seine de la Convergence préparatoire du 1er juillet 2007.

Combien de partants en 2009 ?

St Germain-lès-Arpajon : un petit groupe de 4 lève-tôt, dont 2 dames « d’un certain âge » et un enfant de 13 ans pas effrayés, à juste titre, par la distance d’environ 55 km pour atteindre le centre de Paris.

A cette heure la belle voie verte de l’Orge est dégagée, mais les joggeurs et promeneurs du dimanche matin ne vont pas tarder à affluer…

 

En 2007, 5 courageux, sans tenir compte de la météo pessimiste bravent une petite pluie qui s'arrêtera un quart d'heure après.

Plus loin les deux groupes qui ont grossi et fusionné à Juvisy, empruntent le chemin bucolique entre Villeneuve le Roi et Choisy le Roi : un peu étroit et bordé de ronces…, mais bientôt (?) ce sera une vraie voie verte..

Après avoir traversé la Seine par le Pont de Ris pour éviter la N7, on découvre sur la gauche une superbe route de campagne traitée comme une route privée avec barrière imposante et aucun accès prévu pour les piétons et les cyclistes. Un personne en fauteuil roulant doit prendre des risques pour passer.

50 cyclistes sortent au compte-goutte de ce labyrinthe de verdure, bien pratique pour organiser au passage l’indispensable « pause pipi »

On retraverse la Seine pour rejoindre près de a gare RER de Juvisy le groupe parti de St Germain-lès-Arpajon.

10h50 : pile à l’heure à la gare de Choisy-le-Roi : la troupe compte maintenant 56 cyclistes

Les deux groupes prêts à partir ont enfourché leurs bicyclettes

Après avoir rejoint la branche du Val d’Yerres et ceux d’Alforville, puis les autres branches du Val de Marne, nous sommes à présent plus de 300 : tant qu’on roule sur la voie verte de Charenton, tout va bien ; mais les choses vont commencer à devenir difficiles en arrivant sur la piste cyclable bien trop étroite à l’entrée de Paris : la prochaine fois, c’est clair, il faudra rouler sur la chaussée…

 

Arrêt pour explications sur l'itinéraire et consignes de sécurité données par Benoît. Le gros groupe s'est scindé en paquets d'une vingtaine de cyclistes pour permettre au trafic automobile d'effectuer des dépassements sans risques.

L’attente est un peu longue derrière l’hôtel de ville : les groupes ne cessent d’affluer et nous voilà près de 2000 à nous serrer avant de repartir vers le jardin du Luxembourg

Une partie bucolique de l'itinéraire suit de près la berge gauche de la Seine. L'ancien chemin de halage n'est plus qu'arbres, buissons, herbes folles et orties. 

Pas contente, la présidente ? Elle en aurait peut-être voulu 200 000 ?

Ca sera pour une prochaine fois. Mais ça ne tiendra pas ici..

 

Comme une colonne de fourmis la troupe débouche entre deux blocs de béton plutôt incongrus et disproportionnés par rapport à l'étroitesse du sentier.

C’est parti. Olé !

Toute approche même par tank paraît impossible. Plus de doute il s'agit de protections contre les campements sauvages de gens du voyage.

Cherchez l’intrus

Nouvel arrêt. Dilemme : à partir de ce point, soit on roule sur le trottoir, soit on roule en organisant un double sens cyclable "sauvage". Les dispositions adéquates sont prises.

Place aux vélos dans les rues étroites !

Arrivée à Paris par une belle piste.

Une occasion de faire admirer les « véhicules à deux ou à trois roues » les plus originaux ou les plus sophistiqués

Guidés par les militants de MDB, sous le regard d'une police débonnaire, nous nous retrouvons derrière l'Hôtel de ville. Nous pensions que les édiles de la Ville Lumière auraient prévu une fanfare et des discours pour nous accueillir, mais rien ...

Le tricycle à manche à air : ça peut voler ?

Nous sommes alors repartis vers le Quartier latin, et avons rejoint en troupe le lieu du pique-nique près de l'Observatoire, sur les pelouses du bien dénommé  Jardin des grands explorateurs. Une charmante hôtesse de MDB a remis au passage à chaque explorateur à vélo une grosse et juteuse pomme et une bande réfléchissante. Merci le MDB.

 

 

FIN

Le porte bagage métallique du vieux vélo, c’est un peu dur pour les fesses, mais rien ne vaut le doux contact du dos de maman..

Le passage du cortège dure près de 9 mn. Ca laisse le temps de faire des photos. Qu’est que ce sera si on est 20 000 l’an prochain ? Ce matin les voitures restent patientes…

Traverser la place Saint Michel à vélo à 5-6 ans, quel souvenir !

Et dire que Françoise n’avait pas de vélo il y a 3 ans !

Le vélo le plus long : 5 roues au sol ! Est-ce vraiment autorisé ?

En carrosse doré, quel luxe !

Et pour finir, le premier prix de la communication et de la sécurité active sur le thème « cyclistes soyez visibles ! »

 

FIN

 

haut de page

 

 

 

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics