frise FCDE

FCDE

La Fédération pour les Circulations Douces en  Essonne lutte  pour la sécurité et le confort des déplacements  non motorisés  ( à pied, en fauteuil roulant, à vélo, à rollers)

logo de la FCDE -

Respectons-nous les uns les autres !

Accueil du site de la FCDE

Présentation de la FCDE

Statuts de la FCDE

La Charte de la FCDE

Liens utiles

 Associations adhérentes

Pages  adhérents

Recherche sur le site: cliquez ici

Mémento

Mémento technique de la FCDE en PDF

Actualités, débats, propositions 

Forum technique, définitions, documentations

1 Le Code de la rue et ses derniers développements 

2 Code de la route et

circulations douces

3 Code de la route et aménageurs

Législation sur les déplacements non motorisés, PDU, PLD

Déplacements des personnes à mobilité réduite et en fauteuil
Déplacements des piétons valides
Album des photos-chocs
Schéma Directeur des itinéraires et Charte des Circulations Douces du CG de l'Essonne  
Projets d'aménagements en Essonne

Voies Vertes en projet et réalisées en Essonne

Manifestations et balades 

Comptes rendus de réunions
Actions des associations locales adhérentes

1-Espace enfants: Sécurité, code, jeux, tests

 

2- pédagogie

Archives FCDE

 

vers autres documents du colloque


Diapo 1        

Colloque FCDE-APF « Une voirie accessible à tous » 12 décembre 2008 à Evry 

zones de rencontre et zones 30, les craintes des mal et non-voyants

 

par Thierry Jammes

(Président de la Commission Accessibilité du CNPSAA – Comité

National pour la Promotion Social des Aveugles et Amblyopes)

 


Diapo 2

Titre  Prendre en compte nos besoins spécifiques 

• Objectifs du CNPSAA 

(unis – force de proposition) 

• L’accessibilité doit se faire avec les déficients visuels 

 


Diapo 3

Titre : Comment nous nous orientons dans nos déplacements 

Les personnes déficientes visuelles se déplacent traditionnellement 
• à la canne blanche, 
• au chien guide, 
. ce qui nécessite un apprentissage : instructeurs de locomotion 

• ou sans rien, si elles ont une perte de vision due à leur âge (handicap non visible). 


Diapo 4

Titre : Questions que nous nous posons sur les zones de rencontre 

• Le Code de la route donne le cadre juridique 

• Les aménagements n’en font pas partie 

• Perte totale de repères tactiles et visuels 

Nos déplacements ne sont plus sécurisés  Exemple : Le Code prévoit un panneau pour les conducteurs de véhicules … et donc par défaut 
pour les voyants.  

Question : comment saurons-nous que nous entrons ou sortons d’une zone de rencontre? 

 


Diapo 5

Titre : Nos difficultés sur les trottoirs 


• Les trottoirs sont parsemés d’obstacles fixes 
. représentation mentale du parcours 
• Obstacles mobiles et changeants perturbent notre orientation 
. chocs, chutes 

• Aides des aménageurs en évolution : BEV (nouvelle norme AFNOR P98-351), à contraste visuel 70% pour les malvoyants, bandes de 
guidage, feux sonorisés, etc. 

 


Diapo 6

Titre: La question des arasements de trottoirs dans les zones de rencontre (et zones 30) 

• Arasement = perte de tout repère tactile et visuel et désorientation 
. pas d’arasements de trottoirs sans moyens de détection du changement de statut d’une zone à l’autre et sans guidage (cf dalles urbaines) 


Diapo 7

Titre: La question des arasements de trottoirs dans les zones de rencontre (et zones 30) - suite 


• Le Certu recommande de conserver un léger dénivelé si possible 
. avantage : détectable 

• Le Conseil National des Personnes Handicapées, par le biais de sa commission d’accessibilité s’est entendu sur un trottoir surélevé de 5 cm et bien évidemment abaissé aux traversées piétonnes. 


Diapo 8

Titre: Des repères, et non des obstacles 


Aspects positifs des zones à circulation apaisée(ZR et Z30)

• Réduction de la vitesse, priorité absolue au 
piéton… 
• Un plus pour la ZR : cheminement longitudinal 
• Il faut préserver les repères ou en ajouter, et non ajouter des obstacles 


Diapo 9

Titre: La définition du trottoir 

Définition du trottoir à l’étude : introduction de la notion qu’il doit être repérable (visuellement) et détectable (à la canne blanche et au pied). 

• Comme piétons, nous approuvons la notion de largeur permettant un cheminement de 1m40 dans la définition d’un trottoir. 


Diapo 10

Titre: Les aménageurs ont une forte responsabilité 


• A vous de nous rassurer par des aménagements efficaces 
• Et de nouvelles solutions techniques à trouver et mettre en place 

Merci de votre attention 


Colloque FCDE-APF « Une voirie accessible à tous » 12 déc. 2008 à Evry

FIN